Cathcart

De Le wiki Star Citizen - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Cathcart
Propriétaire Aucun (système pirate)
Planètes 0
Période de révolution N/A
Importations Déchets
Exportations Matériaux
Crime Élevé
Marché noir Armes
Valeur stratégique pour l'UEE Pourpre

Description

Cathcart est largement reconnu comme étant un "système pirate" et fait peu d'efforts pour essayer de minimiser sa mauvaise réputation dans l'UEE. Au fond, Cathcart est un dépotoir galactique sans planètes naturelles et sans qualités particulières de valeur. Il a été la principale décharge pour les déchets radioactifs, les coques de vaisseaux échoués et les technologies spatiales dépassées depuis des générations. Une seule règle : laisser le chemin entre les points de sauts libres tout le temps.</p>

Les habitants de Cathcart ont construit des stations de fortunes en attachant ensemble des épaves, des plate-formes orbitales et tout ce qui peut être repressurisé. C'est un environnement intéressant dans lequel est né une sous-culture unique en son genre... mais avec l'énorme population de pirates, contrebandiers et mercenaires et d'assassins il n'y a aucune chance qu'elle soit étudiée dans un avenir proche par des anthropologues. Le plus grand "monde" de Cathcart est appelé Spider (Araignée) et est une masse tentaculaire de navires de guerre abandonnés par l'UEE formant une spirale s'étendant autour de la coque gigantesque d'un ancien vaisseau colonial. Les visiteurs sont encouragés à garder leur combinaison durant leur séjour, la mauvaise construction des zones habitées donnant souvent sur l'extérieur. Malgré tout, c'est un excellent endroit pour faire une bonne affaire si vous n'êtes pas pointilleux sur le siècle de fabrication de vos améliorations de vaisseaux.

Histoire

Origines

En termes d'astronomie, le système Cathcart est essentiellement constitué de vide : une étoile sans véritable planète et une chaine d'astéroïdes clairsemés et des planétoïdes orbitant loin de la « zone habitable » théorique. Il n'y a donc en théorie aucune raison pour que quiconque y habite. Mais cet endroit de nos jours connu comme la décharge de la galaxie a connu des débuts modestes ... le système fut cartographié pour la première fois il y a environ 500 ans et fut presque abandonné immédiatement. Il fut à l'origine classifié comme système militaire restreint classe C avec un projet de construction d'un complexe d'écoute, mais de rapides progrès dans les technologies radar à longue portée rendirent les vastes postes d'écoute orbitaux aussi loin des mondes du noyau inutiles. La Navy abandonna donc une plateforme d'habitat partiellement terminée au vide sidéral. Nul ne se doutait alors des conséquences.

Le système servit ainsi de décharge durant presque deux siècles. Le gouvernement de l'UEE, cherchant à créer des cimetières à vaisseaux, sélectionna Cathcart comme le parfait (bien que distant) emplacement pour se débarrasser des vaisseaux spatiaux décommissionnés. Le raisonnement était simple : sans planète ou autre corps céleste majeur, les vaisseaux pourraient aisément être stockés dans l'espace profond de Cathcart. Des appareils ainsi stockés, loin de toute influence environnementale, pourraient aisément être réactivés en temps de crise. Deux usines de traitement préfabriquées furent donc remorquées dans le système et collectèrent toutes sortes d'appareils militaires obsolètes pendant des dizaines d'années : des chasseurs "garés" dans l'espace, bout à bout sur des centaines de kilomètres ; des destroyers, croiseurs, frégates et porte-vaisseaux; tous démunis de divers systèmes vitaux ou classifiés, amarrés ensemble à perte de vue.

Mais Cathcart fut perdu de vue et oublié par la chaine de commandement de l'UEE. Les vaisseaux décommissionnés des systèmes frontaliers pouvaient facilement y être abandonnés. mais sans accès à la chaine d'approvisionnement des mondes du noyau, y remorquer des ferrailles devint trop cher et reformer des équipages ou les maintenir en état pour d'éventuelles crises, trop compliqué. Alors que l'expansion galactique continuait au-delà des limites du système Cathcart, l'UEE abandonna la zone. Finalement, les droits de récupération des vaisseaux furent vendus au plus offrant et le système fut déclassé en industrie privée.

Transformation

C'est à cette époque que l'histoire de Cathcart devint trouble. Le système se transforma rapidement une "pile de déchets" où les entreprises privées se débarrassaient des coques endommagées, des matériaux toxiques et d'un peu tout et n'importe quoi. Le nom du premier pirate qui réalisa que la plus grande décharge de l'univers créée par l'humanité pourrait constituer un habitat raisonnable fut perdu dans l'Histoire, mais vers 2750 la population pirate de Cathcart était bien établie. Les pirates solitaires et les plus petits clans prirent quartiers dans le surplus d'appareils militaires et civiles, adaptant avec des systèmes de rétention d'atmosphère de fortune, vivotant contre toute attente, s'en prenant autant les uns aux autres qu'aux convois traversant les systèmes voisins.

C'est ainsi que naquit Spider (Araignée), une masse tentaculaire aussi vaste qu'un monde, constituée de carlingues endommagées , des vaisseaux colonies abandonnés et d'antiques plateformes, maintenues ensemble à l'aide de pleximétal et la volonté du saint esprit. L'histoire de l'origine de Spider tient plus du mythe que des annales historiques. Les légendes des clans proclament que sa création aurait été supervisée par une alliance de pirate unifiée. Des dizaines de milliers de pirates et contrebandiers travaillant de concert, amarrant ensemble des modules d'habitat, des destroyers, des porte-vaisseaux et des vaisseaux colonies pour former une cité qui vit et respire. si l'on peut dire. Les anthropologistes modernes considèrent cette version comme improbable et rappellent que les organisations de pirates n'ont jamais réussi à fonctionner ensemble pendant très longtemps. Selon toute vraisemblance, un clan de pirate unique a utilisé les vies d'innombrables esclaves pour construire Spider puis perdit le contrôle de sa construction lors d'un conflit inter-clan. Quelques soient ses origines, Spider est à présent l'un des territoires les plus fascinants de l'espace : de loin le plus grand lieu connu de rassemblement des pirates, unique en cela qu'il a gagné assez de respect, même de la part des plus gros clans, pour être traité comme un port franc.

Spider reste la seule base pirate « connue » publiquement. L'UEE comme ses citoyens en a conscience mais ne veut ou ne peut pas financer sa destruction. Beaucoup partagent l'opinion que Spider joue un rôle important dans l'organisation de la piraterie. et il n'est pas dans l'intérêt du gouvernement d'éparpiller les différents clans aux quatre vents.

Protocole

La première chose à garder en tête est la nature changeante de Spider. Le vaisseau de guerre classe-Increvable auquel vous vous étiez amarré le mois dernier pour acheter des narcotiques peut très bien être devenu un agro-habitat aujourd'hui. voire avoir été propulsé dans l'espace suite à une dispute avec un client à l'esprit pratique. Spider est également en expansion perpétuelle : des déchets flottant dans le système Cathcart et des appareils de luxe endommagés sont ajoutés à la structure labyrinthique quotidiennement. Il va donc de soi qu'un mauvais détour peut être très dangereux pour la santé.

Vous entrez dans l'espace aérien de Spider à vos risques et périls. Aucune compagnie d'assurance ne couvrira un appareil en visite dans Cathcart. Votre seule avantage sera que c'est l'une des rares zones de la galaxie ou les pirates ne s'entre tuent pas. Si vous êtes accepté dans la meute, les loups ne vous attaqueront pas.

Justifier votre présence dans le système peut s'avérer hasardeux. Sans les codes appropriés - disponibles si l'on y met le prix dans les systèmes voisins - vous ne survivrez pas à votre arrivée dans le système. Bien qu'il n'y ait pas de gouvernement pour organiser des patrouilles dans Cathcart, le point d'entrée du système est toujours occupé par une foule de pirates à la petite semaine qui trainent aux alentours, guettant les voyageurs malchanceux. Commencez donc par diffuser votre ID avant d'entrer dans le système ; ne prenez aucun risque inutile.

Il est impossible de manquer Spider, la source gravifique la plus importante du système, mais si vous devez passer en autopilote pour y aller, ses coordonnées sont 145 mark 200 mark 30 (Nav 7 si vous utilisez une unité de projection ACorp standard). La man½uvre d'approche des docks est, elle aussi, délicate. Pour faire simple, la procédure change constamment : le protocole le plus récent (dont nous ne pouvons garantir la validité au moment où cet article est publié) veut que vous envoyiez quatre signaux à une tour de contrôle pour obtenir un vecteur d'approche. Tout autre nombre de signaux vous désignera comme une cible immédiatement.

Mais une fois que vous êtes dedans, vous êtes dedans ! La culture à bord de Spider est trompeusement plaisante : tout le monde se sait en compagnie de voleurs et toutes les transactions effectuées sont aussi honnêtes ou malhonnêtes que celles qui se concluent en place publique sur Terra. Il vaut mieux ne pas se fâcher avec les autochtones, bien entendu, mais ce conseil est valable pour toutes les planètes. Important: chaque segment de Spider possède sa propre alarme de décompression. surveillez bien les lumières clignotantes, les sirènes d'alarme ou de manière générale tout chose qui tente d'attirer votre attention. Les champs d'énergie qui maintiennent l'atmosphère sont dans le même état que tous les autres systèmes sur Spider. mieux vaut porter votre combinaison pressurisée et garder votre casque à portée de main.

Au centre des rampes sinueuses et des carcasses de vaisseaux disparates de Spider se trouve un tribunal pirate improvisé pour résoudre les disputes locales qui fait partie d'une subculture pirate fascinante et inexplorée. Il est situé, comme il convient, dans la carcasse inachevée de la plateforme d'écoute que la Navy destinait à l'origine comme un poste d'écoute. Attention - les désaccords sont en général résolus à l'ancienne : par un duel à mort. Les visiteurs sont encouragés à parier sur l'issue du combat !

Commerce

Que pouvez-vous vendre sur Spider ? En gros, de tout. avec une préférence certaine pour les produits de luxe. Ceux qui essayent de vivre sur le monde artificiel sont fortement demandeurs de tout produit en provenance des mondes du noyau - nourriture de qualité, jeux, livres, gadgets électroniques, etc. - et payeront toujours le prix fort pour se les offrir. Il y a peu de demande pour des ressources illégales car elles sont en général en excédent : allez sur Spider si vous voulez vous procurer des drogues, des produits de contrebande, des esclaves, des cybots, des organes humains ou des objets volés de toute sorte. Vous trouverez probablement ce que vous cherchez; et si ce n'est pas disponible cette semaine, ça le sera la semaine prochaine. Compte tenu de ses origines de casse intersidérale, Cathcart est également un bon endroit pour trouver des améliorations pour votre appareil. si bien entendu, vous n'avez pas de préjugé contre la technologie datant d'il y a un ou deux siècles !

Remarques

Cathcart fait partie des « systèmes à 100.000 dollars » ajoutés lors du financement participatif. Il a été dévoilé quand la somme collectée a atteint 3,7 millions de dollars.